Les techniques

GONSTEAD :

Il s’agit d’une technique très précise d’ajustement chiropratique.

L’ajustement chiropratique est l’outil de prédilection du chiropraticien. Il s’agit d’un mouvement rapide et de faible amplitude exécutés au niveau d’une articulation dans le but de rétablir le mouvement. Souvent il y a un bruit qui se produit que l’on appelle une cavitation. Il s’agit en fait de l’éclatement d’une bulle de gaz au niveau de l’articulation. Le chiropraticien va effectuer un ajustement au niveau d’hypermobilité / subluxation vertébrale chiropratique lorsqu’il ressent une restriction au niveau d’une articulation.

 

En Gonstead, on utilise la radiologie pour bien identifier la vertèbre qui a un problème. Ensuite, on utilise une sorte de thermomètre afin de voir les différences de température au sein de la colonne, qui indiquerait une zone de conflit.

 

Détente musculo-tendineux (DMT) :

DMT (détente musculo-tendineuse), est né de la rencontre entre la Chiropratique et les traditions ancestrales françaises de reboutage : DMT est basé sur les techniques de crochetage des tendons (tel que Moneyron), enrichie de techniques chiros (AK, Gonstead,…).

DMT est très complémentaire aux soins chiropratiques. Très efficace au niveau des articulations (genoux, épaules, chevilles, coudes,…), du bassin, des cervicales, des abducteurs… (Géniale sur les nourrissons). DMT est très utile également pour traiter les sportifs….

 

Kinésiotapping :

Kinesiotapping

Kinesiotapping

 

Le Kinesio Taping® est une façon différente d’aborder les désordres musculaires, tendineux, ligamentaires et circulatoires. Le strapping classique crée une stabilisation articulaire en limitant les amplitudes mais exerce une pression sur la zone lésionnelle ce qui induit une réduction de la circulation sous cutanée. Le Kinesio Taping®, lui, permet une liberté de mouvement et fonctionne comme une pompe en stimulant la circulation lymphatique. En effet celui-ci va augmenter l’espace interstitiel en soulevant la peau et en créant des circonvolutions à la surface de celle-ci. Le résultat est une diminution de la pression et de l’irritation des mécano-récepteurs sous cutanée.

Technique Mc Kenzie :

Il s’agit d’exercice fait par le chiropracteur afin d’aider le disque intervertébrale à revenir dans sa position naturel.

Le principe de ces exercices est de creuser le dos et de rester dans cette position pour inciter le disque intervertébral à retourner à son emplacement d’origine (La méthode McKenzie définit cela comme la centralisation)

L’avantage de cette technique, qui vient en complémentaire des ajustements, est que le patient peut continuer à faire les exercices chez lui.